guy_gilloteaux_vert.jpg

Le mot du Bourgmestre

Mesdames et Messieurs,

Bonjour,

 

Le Projet de budget a été présenté au Conseil communal  le 21 décembre dernier.

Il n’a pas été adopté.

Un nouveau projet modifié sera présenté au Conseil communal le 31 janvier.

À  l’extraordinaire, les investissements sont importants. Ils ont été présentés dans le bulletin communal du mois de janvier.

Il s’agit principalement :

  • des travaux de réparation suite aux inondations ;
  • de la création d’une offre de logements publics à des sinistrés, suite à un subventionnement qui couvre l’ensemble de ces dépenses ;
  • d’importants entretiens de voirie ;
  • de la maturité de plusieurs projets structurants qui sont arrivés au terme d’une instruction entamée il y a plus de 6 ans.

À  l’ordinaire, le boni présenté à l’exercice propre est de 563.986,79 €. Budgétairement, les dépenses s’établissent à 10.452.168,27 € et les recettes à 11.016.155,06 €.

Au niveau de l’exercice global, le boni est de 547.985,09 €. Assurément, à la prochaine présentation des comptes (étant donné les chiffres comptables en notre disposition que nous ne pouvons déjà préciser) ce boni sera revu à la hausse. Nous en ferons le retour dans le bulletin communal du mois de mai prochain.

Malgré les événements vécus ces dernières années (scolytes, inondations, covid, inflations liées au conflit en Ukraine et indexations), les chiffres sont bons.  Mais nous devons être attentifs aux évolutions des prochaines années.  Les dépenses sont en forte augmentation.  Il s’agit notamment des charges de pension du personnel, des dotations à la zone de police, à la zone de secours et au CPAS ainsi que les coûts générés par la nouvelle piscine et annexes dont nous pourrons bientôt bénéficier.

Structurellement, nous pourrons compter sur la construction de plus d’une centaine de logements (Pafy et Borzée) d’ici la fin de l’année 2025 et donc les recettes y liées ainsi que le rattrapage des indexations subies en 2022 et 2023 par l’IPP, le fonds des communes et les centimes additionnels.

Il est à noter qu’à la fin de l’année 2024, le fonds de réserve devrait être de 1.255.391,05 € et les provisions de 1.376.972,15 €.

Inchangée depuis 1991, la base d’imposition est maintenue 8 % à l’IPP et 2400 centimes additionnels au précompte immobilier. A titre de comparaison, ces chiffres étaient respectivement de 8% et de 2600 il y a 40 ans.

En toute transparence, l’intégralité des avis de légalité de la Directrice financière pour le conseil communal du 21 décembre ainsi que pour celui du 31 janvier ont été insérés à la suite de ce mot dans le bulletin communal de février 2024.

______________

Joyeuse Saint-Valentin à tous les amoureux !

Guy GILLOTEAUX, Bourgmestre.

 

Actualités