guy_gilloteaux_vert.jpg

Le mot du Bourgmestre

Mesdames et Messieurs,
Bonjour,

La forte hausse des prix de l’énergie a démarré au début de l’été 2021 et s’est confirmée et accentuée au fil des mois, atteignant des sommets jamais atteints, avec des prévisions à la hausse pour l’hiver à venir. 

Actuellement, les experts considèrent que les prix ne devraient pas baisser avant le 2ème trimestre 2023 et devraient rester au-dessus du niveau de prix observé avant la crise de la Covid jusqu’en 2027.

Au niveau communal, quelles sont les pistes pour économiser l’énergie ?

L’éclairage public

Depuis 2019, en collaboration avec les services d’ORES, les luminaires publics traditionnels sont progressivement remplacés par un éclairage LED. Au début de l’opération, ces investissements de remplacement devaient être couverts par les économies liées à la diminution de la consommation. Objectif largement atteint puisque nous avons diminué notre consommation annuelle de 90.000 KWh, soit une économie de 47.000 euros.

Complémentairement, dans le contexte à venir durant lequel l’électricité s’annonce coûteuse, ORES nous a proposé, et nous l’avons accepté, de couper l’entièreté de l’éclairage public de minuit à 5h du matin, du 1er novembre au 31 mars 2023. Concrètement, pour notre commune, cela représente une économie estimée à 70.000 KWh, soit une économie de 36.400 €.

L’éclairage de Noël

Nous ne souhaitons pas réduire les dispositifs lumineux de Noël qui sont de nature à soutenir une atmosphère de fête plus indispensable que jamais en cette période de crises successives (guerre en Ukraine, inflation, crise énergétique, …).

Pour autant que ces dispositifs lumineux décoratifs, limités à 200 unités, soient uniquement de technologie LED et fonctionnent de 16h à minuit pendant 6 semaines, la consommation est estimée à 2600 KWh, soit un coût de plus ou moins 1400 €.

La patinoire

Comme les années précédentes, la société Ardenne Aventure organisera une patinoire sur le Quai de l’Ourthe. Cette activité permet à de nombreuses personnes, surtout les enfants, de s’adonner aux joies du patinage. En outre, elle contribue à l’attrait touristique et économique de notre commune. Malgré l’augmentation du prix de l’électricité, la subvention communale au profit de cette attraction n’augmentera pas.  Comme les années précédentes, elle sera de 10.000 euros.

Les immeubles communaux

L’éclairage et le chauffage des bureaux administratifs ainsi que les dispositifs informatiques sont visés par des mesures d’économie. A titre d’exemple, les technologies les plus modernes d’éclairage permettent de diviser par 3 la consommation électrique.

Pour ce qui concerne les ordinateurs, les chiffres moyens les plus récents nous indiquent qu’un poste fixe, uniquement utilisé pendant 8 heures chaque jour de l’année, consomme 200 KWh par an tandis que s’il reste en veille constamment après les heures de bureau, la consommation passe à 400 KWh par an. Dès lors, l’usage parcimonieux de 13 ordinateurs pendant un an permet une économie équivalente à la consommation de l’éclairage de Noël pendant 6 semaines pour notre commune.

Concernant le chauffage, dans un local dont la température de consigne est de 21°C, un degré de moins peut être envisagé et correspond à une économie de 10%.

A plus long terme

Des investissements massifs doivent être engagés pour les différents immeubles communaux au sens le plus large (bureaux administratifs, écoles communales, le home, les appartements du CPAS, salles de village, piscine, complexe sportif, églises, …). Des aides sont progressivement mises en place, notamment le programme UREBA qui pourrait intervenir en subventionnant à hauteur de 75% des investissements énergétiques.

Il est à noter que notre nouvelle piscine est conçue en respect de mesures environnementales et énergétiques en phase avec les contraintes les plus contemporaines. Il en est de même pour les écoles communales qui ont presque toutes bénéficié des aménagements indispensables ces six dernières années.

______________

Le Collège communal procèdera, le mercredi  16 novembre 2022, à 19h30, dans la salle de Beausaint, à la VENTE PUBLIQUE de 32 lots de bois de chauffage.

Un exemplaire du catalogue peut être obtenu à l’Administration communale. Renseignements auprès de Roland Gillet : 084/244.031.

________________________________

Ce vendredi 11 novembre, nous commémorerons l’Armistice de 1918.

Depuis l’année dernière, un seul office religieux est organisé pour l’ensemble de la commune.

Cette année, ce sera à Samrée.

Le programme de la journée est le suivant :

  • 09 h 00 : cérémonie à Warempage.
  • 09 h 15 : cérémonie à Ortho. Partie académique au monument. Appel aux morts.
  • 09 h 45 : cérémonie à Maboge.
  • 10 h 00 : cérémonie à Bérismenil.
  • 10 h 15 : messe à Samrée. Partie académique.
  • 11 h 15 : cérémonie au monument de Samrée.
  • 12 h 00 : cérémonie au monument aux morts de La Roche-en-Ardenne.
  • 12 h 15 : cérémonie au monument des victimes civiles, au Home Jamotte.

12 h 30 : repas au Moulin de la Strument à La Roche-en-Ardenne.

Le repas est accessible au prix de 35 €/personne,  boissons comprises.  Attention, le nombre de places est limité.

Les réservations sont enregistrées jusqu’au lundi 7 novembre midi, via le 084/41 12 39.

________________________________

Dans le cadre de la Fête du Roi, un Te Deum sera chanté en l’église Saint-Nicolas de La Roche-en-Ardenne, le dimanche 20 novembre, à l’issue de la messe de 11 heures.

N’hésitez pas à pavoiser lors de ces journées.

________________________________

Taille des haies privées en bordure de voirie : petit rappel.

Cette période est propice à la taille des haies qui bordent nos routes et chemins.

Pour rappel, le règlement général de police (art.54) indique que les occupants des propriétés doivent veiller à ce qu'aucune branche ne dépasse sur la voie carrossable à moins de 4,5 mètres au-dessus du sol et sur les accotements ou trottoirs  à moins de 2,5 mètres au-dessus du sol.

De plus, aucune plantation ou clôture ne peut masquer d'aucune manière la signalisation routière, qu'elle qu'en soit sa hauteur.

A défaut, le travail peut être effectué d'office aux frais, risques et périls du défaillant…

Merci donc de faire le nécessaire avant d’avoir de mauvaises surprises.

_______________

Bonne journée à toutes et à tous !

Guy GILLOTEAUX,
Bourgmestre.

Actualités